Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Shall we dance ?

07/11/2012
Shall we dance ?
« We remain more than a collection of red states and blue states. We are, and forever will be, the United States of America”.
Barack Obama has now four more years to unify his people.
All long the campaign, he seemed on the contrary to split this people in various segments : Spanish-speaking people v. WASP, homosexuals v. heterosexuals, rich v. poor etc… This was the electoral game and now this game is fortunately over !
This night of victory, half of the people in USA will dance, and also a vast majority of Europeans.
But tomorrow morning, when the world will switch off the lights, we will be faced with the bill : the US deficit has exceeded $1 trillion for four straight years, the debt now exceeds $16,1 trillions, and next year the United States will have to reimburse $4 trillions…
Don’t worry, the Fed will share a fair part of this burden and, by the privilege of dollar, being at the same time the currency of the USA and of the rest of the world, oblige the whole planet to pay indirectly the bill.
“Dollar is our currency and your problem” said in 1971 John Connally, Secretary of the Treasury under president Nixon.
So, let me say that : if you have danced last night, you will pay from tomorrow.
Commentaires (9) | Rédigé par Paul Giacobbi le 07/11/2012

Martine Dupont

07/11/2012
Martine Dupont
Si la directrice des relations du travail au ministère du même nom s’était appelée Martine Dupont, et que cette dame était aujourd’hui conseillère d’Etat ou inspectrice générale des affaires sociales, serait-elle mise en examen pour « homicides et blessures involontaires » ? C’est la question que je me pose et le seul fait de se la poser montre que quelque chose ne va pas dans le système judiciaire.
Martine Aubry conteste cette mise en examen devant la juridiction compétente. Il y a peu de chances qu’elle soit entendue et il faudra malheureusement des années pour qu’un tribunal finisse par juger et reconnaître son innocence.
A qui fera-t-on croire qu’un directeur d’administration centrale aurait pu, dès 1983, prohiber tout contact des salariés français avec de la fibre d’amiante ? Poser la question est déjà y répondre.
Il nous faut donc souhaiter bon courage à Martine Aubry qui aura à subir, comme avant elle Laurent Fabius, des accusations infondées dans le cadre d’une procédure purement médiatique mais longue et pénible.
Commentaires (7) | Rédigé par Paul Giacobbi le 07/11/2012
1 2
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives