Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Vichy

13/07/2010
Le samedi 10 juillet, je suis allé représenter le Bureau de l'Assemblée nationale et son Président à la cérémonie commémorative du soixante-dixième anniversaire du vote des parlementaires donnant les pleins pouvoirs à celui qui fut le Maréchal Pétain.

Le choix de votre serviteur pour représenter le Président de l'Assemblée a été sans doute dicté par le fait que mon grand-père et homonyme, Paul Giacobbi, sénateur, a pris part à ce vote et fait partie des quatre-vingts parlementaires qui ont refusé les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

J'ai indiqué dans mon intervention que ce nombre n'était pas représentatif puisqu'il fallait aussi tenir compte des soixante-et-un députés et sénateurs communistes qui avaient été démis de leurs fonctions dès 1939 en raison du pacte germano-soviétique, des vingt-cinq parlementaires qui étaient partis sur le navire Massilia parce qu'on leur avait indiqué qu'ils devaient se rendre en Algérie pour une réunion du parlement et de tous les parlementaires qui n'ont pas pu matériellement se rendre à Vichy, voire pour certains d'entre eux, qui se trouvaient sous les drapeaux.

Sans faire de politique fiction, on peut donc estimer que s'ils en avaient eu la possibilité, c'est en réalité un tiers des parlementaires qui auraient refusé les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

Quoi qu'il en soit, j'ai rappelé que s'il ne s'étaient trouvé que quatre-vingt parlementaires pour voter contre, la totalité des magistrats, moins un seul, devait refuser de prêter serment au chef de l'Etat français la quasi totalité des officiers et des hauts fonctionnaires n'hésitèrent pas quant à eux à prêter ce serment funeste. Ainsi, dans des circonstances d'effondrement du pays, les parlementaires ont plus souvent que d'autres corps constitués fait preuve de lucidité et d'esprit républicain.

Qu'en serait-il aujourd'hui si par malheur des évènements aussi terribles frappaient à nouveau notre pays ?

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 13/07/2010
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives