Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Vaudeville

14/01/2014
Cosi fan tutte, Photo by Marty Sohl/Metropolitan Opera
Cosi fan tutte, Photo by Marty Sohl/Metropolitan Opera
L’actualité tourne au vaudeville comme il n’y avait pas de sujets graves et qui nous concernent tous pour nous intéresser à des sujets plus légers et qui ne nous regardent en aucune manière…
En réalité, le vaudeville désignait d’abord une chanson normande née dans le Val-de-Vir qui par déformation lui a donné son nom. Cette chanson satirique évoquant les vicissitudes de la vie privée a fait écrire à Boileau :
« D’un trait de ce poème en bons mots si fertiles,
Le français, né malin, forma le vaudeville :
Agréable indiscret, qui, conduit par le chant,
Passe de bouche en bouche et s’accroît en marchant. »
« Passe de bouche en bouche et s’accroît en marchant… » comme le fait qu’un appartement, loué par une dame qui fut en ménage avec un monsieur corse ayant des démêlés avec la justice, devient de proche en proche une propriété du milieu insulaire.
La publicité faite autour de cette affaire est regrettable car elle appartient à la vie privée.
Ce n’est cependant pas une nouveauté que cette publicité faite autour de la vie privée des dirigeants politiques et j’ai déjà cité ici le mot de Jules Cesar, répudiant Pompeia Sulla, sa femme, au motif que « la femme de Cesar ne doit pas être soupçonnée… »

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 14/01/2014
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives