Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

S'il connaissait l'histoire diplomatique, notre docteur du Quai d'Orsay saurait qu'il ne faut jamais exiger d'un pays souverain qu'il soumette sa police judiciaire au contrôle des agents d'autres Etats.

C'est en effet ce qu'a tenté de faire l'Autriche vis-à-vis de la Serbie en 1914 à la suite de l'assassinat de l'archiduc, c'est ce que proposait l'ultimatum autrichien qui a entraîné la guerre.

Mais tant qu'à faire de proposer des policiers français, nous pourrions envoyer aux pakistanais M. Marion dont la chatouilleuse fierté nationale de ce grand pays n'a rien a craindre.

En effet, compte tenu dela brillante instruction qu'il a mené sur la tragédie qui a coûté la vie au préfet Erignac, il ne risque pas de trouver grand chose pour éclairer l'affaire du meurtre de Benazir Bhutto. De surcroît, on peut compter sur nos amis pakistanais pour, le cas échéant, réduire au silence un monsieur qui se vante de crier très fort !


Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 08/01/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives