Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Monsieur Bouton a débuté sa carrière de banquier en devenant directeur général de la Société générale.

Sa qualité d'inspecteur général des finances était suffisante pour le dispenser d'expérience tant il est vrai que les gens de qualité, comme au temps de Molière, savent tout sans avoir jamais rien appris.

Toujours est-il que le vendredi matin, le compte du « trader fou » était équilibré et que les conditions démentes et peut-être fautives voire frauduleuses dans lesquelles la position a été liquidée sont responsable d'un désastre à 5 milliards d'euros.

Après que l'artiste ait parlé d'escroquerie, voire de terrorisme, les juges d'instruction ont considéré qu'il y avait sans doute fraude mais certainement pas d'escroquerie et encore moins d'enrichissement personnel et que le terrorisme n'était que dans le discours du petit Bouton.

Il reste, comme l'a dit le président de la République, audit Bouton, de s'en aller sans délai avant d'être fichu à la porte par un puissant coup de pied au cul ou d'être extrait de son bureau menottes aux poings et entre deux gendarmes.

En attendant, il faut impérativement trouver cinq milliards pour recapitaliser la Société générale et aussi une équipe de direction ayant d'autres références bancaires que les couloirs de l'inspection ou de la direction du Trésor.





Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 29/01/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives