Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Charles Haas, modèle de Swann
Charles Haas, modèle de Swann
Un Amour de Swann est souvent utilisé comme une introduction à la Recherche. Ce n’est pourtant ni un résumé, ni une ouverture, mais plutôt une sorte de retour sur le passé dont l’action se situe avant la naissance du narrateur dans ce roman où l’action se projette chronologiquement après la mort de l’écrivain.
J’ai pu évoquer la structure des scenarii respectifs de « La guerre des étoiles » ou de « 2001, odyssée de l’espace » pour souligner la modernité, ou au moins l’originalité narrative de la Recherche mais on n’a pas assez souligné la place exceptionnelle que tient Un Amour de Swann dans cette structure.
Car il n’y a pas que la position chronologique qui importe. Il y a aussi le fait que dès l’origine, dès ce que l’on pourrait appeler « le noyau fractal » de l’univers proustien, on trouve tous les éléments dont le développement formera l’univers romanesque et vivant de l’œuvre.
Les différents mondes sont là, ceux de la bourgeoisie, du peuple mais aussi de l’aristocratie avec leur cloisonnement étanche, leurs logiques incompatibles, comme s’il s’agissait de monades mathématiquement infusionnables.
Et pourtant, les grands archétypes de l’univers proustien sont bien présents et ont tous déjà pénétré, comme des corps étrangers, d’autres mondes que le leur : Swann qui navigue entre son milieu d’origine, le monde aristocratique et celui des Verdurin, Odette qui vient du « demi-monde » mais a déjà épousé un aristocrate avant de convoler avec Swann, Madame Verdurin qui est avant tout une femme de pouvoir et d’argent, dominant le « petit monde » qu’elle a créé autour d’elle, M. de Charlus, aristocrate s’il en fût mais fréquentant par amour pour Morel le monde de Madame Verdurin, et enfin l’artiste, incarné par Elstir et, dans une moindre mesure, par Morel qui fréquente un peu tous les mondes.
Dès le départ, ces personnages ou ces archétypes viennent d’un monde et en fréquentent d’autres, mais comme des étrangers. C’est une manière d’annoncer la fusion partielle de ces mondes après la Grande guerre incarnée par Mademoiselle de Saint-Loup, descendante de Swann et des Guermantes, par Odette devenue comtesse de Forcheville après avoir été plus jeune comtesse de Crécy, par Elstir, peintre du groupe Verdurin destiné à la reconnaissance universelle.
C’est aussi une manière de remarquer que chacun des archétypes possède une ou plusieurs qualités qui lui permettront de transcender les mondes et de sortir de celui d’où ils sont issus, chacune de ces caractéristiques, constituant un « sésame » social et se retrouvant, directement ou indirectement, chez Proust lui-même.
Ainsi, Swann est-il un amateur d’art éclairé et il est d’origine juive, deux qualités de Proust.
Odette incarne la séduction et la vénalité de l’amour, ce qui se retrouve dans un Proust séducteur… et futur copropriétaire d’un bordel homosexuel. Madame Verdurin dispose d’une extraordinaire aptitude à exercer le pouvoir, par son argent puis, bien plus tard, par son entregent politique. Proust jouera quant à lui un rôle non négligeable dans l’Affaire Dreyfus, tandis qu’il a toujours été fortuné et dispendieux.
Charlus est homosexuel et les artistes parlent une langue comprise dans des mondes très différents, deux caractéristiques de Proust.
Il n’est aucun élément de l’architecture proustienne qui ne soit placé sans objet, sans fonction précise, parfois essentielle, à l’image de chaque pierre d’une cathédrale participant tout à la fois à la beauté de l’ensemble et à sa logique constructive.
Les archétypes d’Un Amour de Swann sont des piliers de fondation de la Recherche, éloignés les uns des autres, comme peuvent l’être ceux qui soutiennent une croisée d’ogive, mais ils forment une voûte et se rejoignent par la clef assurant, pour la postérité, la solidité de l’édifice.

Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 04/01/2013
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives