Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Trou noir

01/06/2011
Trou noir
Lors d'une rencontre récente avec un très haut responsable de la diplomatie française, nous avons évoqué la situation dramatique du Pakistan que mon interlocuteur a qualifié de « trou noir » des relations internationales qui semble absorber et concentrer tout ce que le monde recèle de dangers : terrorisme international, prolifération d'armes nucléaires, culture et trafic de drogue, etc...
En astrophysique, un trou noir est un corps tellement dense que son champ gravitationnel empêche toute matière ou tout rayonnement de s'en échapper.
A y bien réfléchir, l'image est assez inappropriée. Un trou noir dans l'univers absorbe tout et ne régurgite rien tandis qu'heureusement il n'exerce son attraction que sur les objets et les rayonnements qui passent à proximité de lui. S'agissant du Pakistan, c'est l'inverse. D'abord parce qu'il absorbe des éléments dangereux venus parfois de très loin et, en particulier, plusieurs centaines de milliers d'étrangers à son territoire qui se sont établis durablement au Pakistan venant de tout le monde musulman, de l'Arabie à l'Asie centrale et qui développe des activités dangereuses. Ensuite parce que malheureusement cette malfaisance ne se borne pas aux frontières du trou noir que constituerait le Pakistan mais se dissémine bien au-delà.
L'héroïne issue du pavot cultivé dans les zones tribales ou en Afghanistan est distillée au Pakistan et commercialisé dans le monde entier. Le terrorisme organisé et entraîné au Pakistan agit partout dans le monde, en Inde, mais aussi en Europe, sans qu'aucun continent ne soit à l'abri. Par définition, la prolifération nucléaire ayant pour origine le Pakistan a concerné bien des pays à commencer par la Corée du Nord qui se situe fort loin de ce pays.
Au-delà d'une comparaison tout à fait inappropriée, il reste que les trous noirs de l'univers sont des données de l'astrophysique que nous ne pouvons pas faire disparaître. En revanche, la situation actuelle du Pakistan peut être grandement améliorée à la condition de prendre conscience du danger qu'elle représente pour l'ensemble de la planète car rien ne serait plus faux de croire que seuls l'Inde et l'Afghanistan voisins sont concernés et rien ne serait plus irréaliste que de penser qu'il suffirait d'ignorer le Pakistan, voire lui imposer des sanctions ou l'isoler par un cordon de sécurité.
Il faut au contraire accompagner et aider le Pakistan en lui demandant des contreparties en termes de sécurité internationale. C'est au cours des dernières décennies l'inverse qui a été fait puisqu'on s'est efforcé successivement et parfois simultanément de sanctionner le Pakistan tout en utilisant ses pires agissements pour servir nos objectifs. Ainsi l'Occident a-t-il encouragé explicitement le Pakistan à fomenter une révolte islamique en Afghanistan contre les soviétiques tandis que la Chine n'a jamais hésité à l'aider de toutes manières possibles afin d'affaiblir son puissant voisin indien tandis qu'un pays comme la France a longtemps fermé les yeux sur un certain nombre de dérives parce que ce pays est un des meilleurs clients de notre industrie d'armement;
Je conseille à ceux que cette question intéresse de lire le livre récent d'un remarquable spécialiste américain de la question : Bruce Riedel, « Deadly Embrace ».

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 01/06/2011
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives