Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Shame on you !

05/07/2011
Shame on you !
Les limites de ce blog sont insuffisantes pour citer tous ceux à qui l'exclamation qui a accueilli Dominique Strauss-Kahn lors de l'avant-dernière audience judiciaire pourrait être retournée.
Honte aux journalistes indignes et aux commentateurs perfides mais en revanche nous pourrions adresser des félicitations au procureur Cyrus Vance et à son équipe qui ont eu le courage de rechercher et d'exprimer la vérité alors même qu'elle allait compromettre leur carrière et leur réputation.
Dans l'affaire d'Outreau, un magistrat instructeur indigne a eu à sa disposition à l'encontre du principal témoin à charge des informations nombreuses et diverses qui démontraient à l'évidence son absence de crédibilité. Il n'en a tenu aucun compte, a persisté dans l'erreur ou plutôt dans la perversion et a entraîné l'horreur judiciaire que l'on sait. « Errare humanum est, perseverare diabolicum ». Monsieur Cyrus Vance s'est trompé, il a rectifié son erreur, aucune perversion ne peut lui être reprochée.
Il sera probablement battu aux élections qui l'attendent pour le renouvellement de sa fonction de District Attorney tandis que le juge indigne continue d'exercer en France. Il n'a guère été sanctionné.
A tout prendre, sachant que toutes les justices sont faillibles, je préfère tout de même celles dans lesquelles des magistrats n'hésitent pas à sacrifier leur carrière au bénéfice de la vérité plutôt que celle dans laquelle un magistrat est capable de plonger des êtes humains innocents et des familles entières dans la malédiction d'une injustice d'autant plus insupportable et inadmissible qu'il détient des indices concordants qui auraient permis de l'éviter.
La justice française fondée sur l'aveu, l'intime conviction et l'irrespect des principes de contradiction et d'égalité des parties devant la loi a grand besoin de s'inspirer non pas de l'exemple américain mais de la norme des démocraties qui, de l'Inde aux Etats-Unis en passant par la Grande-Bretagne, nous donnent, malgré d'inévitables erreurs, une image de loyauté remarquable.
Entre le juge d'Outreau et le procureur de New York, entre ces deux personnes en charge d'appliquer la loi, il y a un abîme : le sens de l'honneur et de la responsabilité.

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 05/07/2011
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives