Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Quand un invité arrive quelque part on lui dit bonjour, quand c'est le président de la République on lui présente ses respects et on le salue. Quand le président de la République arrive dans un service public, c'est à dire un établissement dont il est le principal responsable devant le peuple français, il est logique de le saluer avec déférence.

Ne pas dire bonjour à un invité est un geste de discourtoisie, ne pas honorer le président de la République quand on l'a invité c'est de la part d'un service public une faute professionnelle qui doit être sanctionnée.

La loi interdit par ailleurs de diffuser l'image de ceux qui ne savent pas qu'ils sont filmés et piéger le président de la République à l'occasion d'une émission de service public audiovisuel est particulièrement inadmissible.

Je critique suffisamment l'exécutif quand je l'estime justifié pour pouvoir rappeler sa légitimité démocratique.

Ce qui s'est passé n'est pas une défense du service public, c'est une atteinte inadmissible au service public.

Ce n'est pas le président de la République qui a été maltraité, ce sont tous les français qu'il représente.


Commentaires (3) | Rédigé par Paul Giacobbi le 02/07/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives