Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Ma question au gouvernement, 25 juin 2014


Monsieur le Ministre,
S’agissant de la SNCM, je répète depuis deux ans que l’on ne peut esquiver les sanctions communautaires par des procédures dilatoires ou des rodomontades.
On ne peut plus faire miroiter aux partenaires sociaux je ne sais quel financement exotique ou étatique ou les deux à la fois pour le renouvellement de la flotte, pas plus qu’il n’est possible de faire payer au concédant ce qu’il ne doit pas.
Des mois voire des années d’études et de tergiversations ont au moins permis de mettre en évidence la seule issue possible : financement de l’investissement par l’intermédiaire d’une société d’économie mixte, discontinuité, restructuration.
Primo, vos conseils et les banques consultées ont indiqué que le renouvellement de la flotte pouvait être financé par l’intermédiaire d’une SEM ou d’une SPL. La Collectivité territoriale de Corse en est d’accord et vous devez présenter cette solution, d’ailleurs très classique, à la commission européenne.
Secundo, une solution de discontinuité devant le tribunal de commerce peut permettre, par la création d’une société nouvelle d’annuler le passif des sanctions européennes. Il vous appartient d’obtenir l’assentiment de la Commission européenne sur ce point.
Tertio, la restructuration doit, à l’évidence, aller au-delà de ce qui a été déjà accepté par les partenaires sociaux. Le périmètre de la nouvelle entreprise devrait comprendre, outre le service public de la Corse, l’activité d’Afrique du Nord.
La Corse a pris toutes les dispositions pour maintenir l’essentiel de ses capacités de transport et nous prendrons d’autres dispositions encore si nécessaire. Nous avons exigé et obtenu de l’Etat qu’il assure la liberté de circulation dans les ports. La prolongation de la grève aurait pour seule victime la SNCM et ses salariés.
Pour l’éviter, le gouvernement est-il prêt, avec les partenaires sociaux, les actionnaires et l’autorité concédante, à mettre en œuvre ces solutions ?

Commentaires (8) | Rédigé par Paul Giacobbi le 25/06/2014

Commentaires

1.Posté par Brynhild La Valkyrie le 25/06/2014 17:20
Sur la forme ,comme c'est énervant cette façon brutale de couper la parole du parlementaire chevronné qui s'exprime et qui connait très bien la durée exacte autorisée pour le faire . C'est à croire qu'il faudrait éviter toutes les formules de politesse pour se hâter de débiter son texte et éviter ainsi le couperet présidentiel !

Sur le fond , je partage votre avis sur la nouvelle structure . Quant à la réponse du ministre il faudrait la publier ici pour que vos lecteurs puissent l'analyser en profondeur avant de porter un jugement .

2.Posté par Sailor le 25/06/2014 18:46 (depuis mobile)
Une nouvelle société avec la même activité peut elle réellement échapper au passif? Pas certain. Sauf si vous négociez avec l'union européenne, a priori. Donc pourquoi ne pas négocier la baisse de la condamnation, avec la continuité de l'entreprise?

3.Posté par Sailor le 25/06/2014 18:46 (depuis mobile)
Une nouvelle société avec la même activité peut elle réellement échapper au passif? Pas certain. Sauf si vous négociez avec l''union européenne, a priori. Donc pourquoi ne pas négocier la baisse de la condamnation, avec la continuité de l''entreprise?

4.Posté par Sailor le 25/06/2014 18:49 (depuis mobile)
Suite:
M Giacobbi, ne disiez vous pas en 2013, service effectué, service payé?

5.Posté par Roland le 25/06/2014 20:20
En fait ce que veut M.Giacobbi c'est pourvoir récupérer une partie de l'outil de travail de la SNCM à moindre frais, ou à l'euro symbolique, pour l'exploiter ou le faire exploiter par la Corse et pour la Corse.
Sauf que cet outil a été payé par le contribuable Français et qu'il est destiné à l'usage de tous les Français dont les Corses.
On ne peut donc faire cadeau des navires SNCM à M.Giacobbi.
Et qu'on ne dise plus que la subvention versée depuis des années a achetée ces navires!! La subvention a acheté un service qui a été rendu par la SNCM qui est un des prestataires de la Corse.
Proposer une SEM pour le Maritime après l'échec de l'Aérien parait prétentieux mais pas très sérieux.

N'oublions pas que la solution proposée par M.Giacobbi entrainerait un drame social pour le continent bien sûr mais pour la Corse également. Qui croit que les 2000 licenciements envisagés ne toucheraient pas les Corses de la SNCM??? Sans parler des emplois indirects mis en cause sur l'Ile.
Corsica Ferries n'achète rien en Corse, la SNCM apporte 30M€.

J'espère dans le pur intérêt des Corses que cela n'arrivera pas, car ce serait une catastrophe économique pour l'Ile et pour le continent.

6.Posté par Brynhild La Valkyrie le 25/06/2014 20:30
Roland , je vous cite :" La subvention a acheté un service qui a été rendu par la SNCM " et j'ajoute que ce service est rendu lorsque la SNCM n'est pas en gréve mais elle est souvent en arrêt de travail et c'est cela qui a causé sa perte et c'est aussi pour cela que la grande majorité des Corses ne la soutient pas et veut sa disparition !

7.Posté par Marin le 25/06/2014 22:28
La fin de la SNCM ne desservira pas la Corse, bien au contraire, elle va se retrouver dans une situation ou la Corsica Ferries aura un monopole de fait avec tarifs non encadrés.
Un monopole donné à une société dont la société de classification est le RINA (celle du Prestige ou du Costa Concordia), une société qui emploie des marins croates, roumains, polonais à des conditions sociales plus que limite, une société qui pourra à volonté augmenter ses tarifs (ce jour, un billet Ajaccio - Toulon à +300€, c'est à prendre ou choisir de rester sur le quai).
M. Giacobbi a visiblement de gros intérêts (personnels ?) à couler la SNCM et à faire de Corsica la seule société sur la Corse.
Car ne nous leurrons pas, cette SEM ne durera que peu de temps, une compagnie maritime ne se gère pas comme une flotte de bus ou de camions, elle demande de gros investissements, des lignes temporairement déficitaires, une logistique lourde, choses que la Corse ne pourra gérer, ni même la CMN qui, chose peu connue car soigneusement cachée, est plus déficitaire en pourcentage que la SNCM (qui a des coût d'exploitation de ses cargos rouliers bien plus bas).
La CMN choisit de soutenir la Corsica avec l'espoir de récupérer des navires cargo roulier à peu de frais. Peut-être qu'elle changera d'avis quand les navires jaunes feront escale à Marseille et commenceront à lui prendre passagers et fret, mais il sera trop tard.
La SNCM arrive à un tournant, elle s'est restructurée, mais demande de nouveaux investissements pour survivre, c'est purement politique.
M. Giacobbi joue avec le vent, il récoltera la tempête...

8.Posté par Brynhild La Valkyrie le 28/06/2014 21:44
Il dit mon père qu'il se souvient de la tristesse de François Giacobbi lorsqu'il a perdu la présidence du Conseil général de la Haute Corse en 1992 et qu'il se souvient de la mine déconfite de Jean Motroni lorsqu'il a perdu à l'élection sénatoriale de 1998 . Il dit mon père que si ceux qui ont soutenu Édouard Balladur à l’élection présidentielle de 1995 s'imaginent qu'ils vont retourner au Sénat grâce au fils de celui qu'ils ont poignardé en plein cœur ils se trompent lourdement.

Il dit mon père que bon sang ne saurait mentir et que le conseiller exécutif et président de l'Office de l'environnement de la Corse qui a été obligé de rabrouer l'ancien ministre et Président du MRG ce samedi de 1998 au théâtre municipal de Bastia pour lui rappeler qu'il avait sollicité l'investiture de son parti pour être candidat à l’élection à la présidence du Conseil général de la Haute Corse et qu'il souhaitait avoir une réponse claire ne saurait apporter son soutien à ceux qui ont destitué son père .

Il dit mon père que ceux qui sont partis en 1995 et 1997 réclament cette place parce que cette place c'est la nôtre .

Cette place on la veut , cette place c'est la nôtre et on la garde pour nous et tant pis pour les promoteurs immobiliers et les bétonneurs !

Je suis candidate Monsieur le Président , je suis candidate !


https://www.youtube.com/watch?v=mAAolvW2WfI

Nouveau commentaire :

Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives