Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Porajmos

31/08/2010
Les lecteurs de ce blog ne connaissent peut-être pas cette expression qui signifie littéralement : « dévorer » en Romani pas plus peut-être qu'ils ne savent que le mot « Romani » signifie tout simplement « humain » ou « humanité ».
Je suis surpris et choqué de ce que l'on évoque, à propos des expulsions de Roms originaires de Roumanie en France, les évènements de la Seconde Guerre mondiale et, en particulier la Shoah, sans même rappeler que l'extermination des Tsiganes d'Europe par les nazis a constitué une entreprise génocidaire et qu'elle a abouti à l'extermination de l'ordre du quart à la moitié de la population tsigane d'Europe, soit plus de 200 000 victimes.
En France, on estime à 14 000 le nombre de Tsiganes exterminés par les nazis sur une population de l'ordre de 40 000 personnes avant-guerre.
Tous ceux qui, bien à tort, font des parallèles entre une politique d'expulsion, s'inscrivant dans le cadre de la loi et s'effectuant sous le contrôle des tribunaux et les génocides nazis devraient au moins rappeler le « Porajmos » des Tsiganes.
Par ailleurs, les responsables politiques qui instrumentalisent, d'un côté ou de l'autre, ce qui se passe en ce moment s'agissant des populations Roms originaires de Roumanie en France devraient au moins avoir la décence de se souvenir de la tragédie qui a frappé ces populations durant la Seconde Guerre mondiale avant même de mettre en oeuvre des politiques ou de stigmatiser des communautés même s'il y a des réalités qu'il ne faut pas occulter, qu'il s'agisse de délinquance ou plus généralement de problèmes d'intégration.
Au bal des hypocrites, les champions de la valse triste dans cette affaire sont parfois les maires qui demandent à la justice l'expulsion de Roms qui occupent des terrains communaux et qui tiennent ensuite des discours sur la solidarité et l'hospitalité.
Il y a un problème des Tsiganes originaires de Roumanie et de Bulgarie en Europe. Ces problèmes doivent faire l'objet de politiques fortes et solidaires de long terme dans ces pays et il faut trouver les voies et moyens de permettre à ces communautés de vivre en harmonie avec les autres populations européennes sans pour autant mettre en cause leur identité, non seulement aussi légitime qu'une autre mais peut-être plus encore légitime puisqu'elle a été confrontée au génocide.
Quant aux nazis, ils ont démontré dans l'exercice du « Porajmos », comme dans celui de la Shoah, non seulement leur monstruosité mais encore leur insoutenable ignorance.
Ils ont en effet massacré les Tsiganes au nom de la « pureté de la race aryenne ». Or, les Tsiganes sont originaires du nord de l'Inde, parlent des dialectes issus du sanskrit et sont des descendants des populations « aryennes », c'est-à-dire indo-européenne du nord de l'Inde, à travers une quarantaine de générations...

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 31/08/2010
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives