Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
On entre pape au conclave…
« Qui entre pape au conclave en ressort cardinal » dit un proverbe italien.
Pourtant cette élection ne ressemble à aucune autre et l’on aurait grand tort d’imaginer, comme dans une élection politique, un conflit d’ambitions et des querelles d’ego dans le conclave.
On le voit bien d’ailleurs avec la démission de Benoît XVI puisqu’elle a démontré que la charge était telle qu’elle pouvait s’avérer trop lourde même pour une personnalité aussi forte et aussi solide que Josef Ratzinger.
Je crois au contraire que pour beaucoup de cardinaux, c’est la crainte d’être désigné qui l’emporte sur la vanité qui pourrait s’attacher à l’être. C’était d’ailleurs le sujet d’un film récent qui, au-delà de la caricature, présentait un tableau probablement réaliste des sentiments qui doivent habiter les « papabile »
Josef Ratzinger avait fait d’ailleurs dans son homélie, prononcée lors des obsèques du pape Jean Paul II, des déclarations très fortes sur sa conception des choses et, en particulier, son rejet du relativisme qui constituaient presque un avertissement pour ses collègues mettant en évidence les raisons pour lesquelles ils ne devaient pas le choisir et, en tout cas, ce à quoi ils devaient s’attendre pour le cas où malgré tout ils le choisiraient quand même.
On ne sait évidemment qui sortira de ce conclave et ce que sera le futur pape, sans doute un homme plus jeune, peut-être issu d’un autre continent que l’Europe, mais sans doute tout aussi ferme dans son orthodoxie que Benoît XVI.

Commentaires (8) | Rédigé par Paul Giacobbi le 12/03/2013

Commentaires

1.Posté par Antoine le 15/03/2013 16:24
Je suis athée ( grâce à Dieu)...ma devise ;
" Mon Dieu , si vous existez , protégez nous de toutes les religions ."

2.Posté par eric zeltz le 15/03/2013 21:16
Désolé pour vous, Monsieur le député, mais je constate que le nouveau Pape pense comme moi: le mariage ne peut concerner que deux personnes de sexe différent.
Où l’Église dans l'expression de sa plus haute hiérarchie rejoint le bon sens du simple quidam que je suis.
Je n'ai bien sûr pas la prétention de vous faire changer d'avis sur la question, mais reconnaissez tout de même que sur le simple plan de la syntaxe, cette notion de mariage homosexuel est absurde, car antinomique. Et l'absurdité de l'expression traduit toujours l'absurdité du concept qu'il y a derrière l'expression.
Cela même si une majorité de députés prétend transformer l'absurdité du concept en loi républicaine.

Cordialement.

Eric Zeltz.

3.Posté par eric zeltz le 15/03/2013 21:39
A Antoine,

La religion athée peut être aussi dangereuse. En son nom, on a par exemple envoyé des quantités de personnes mourir au goulag.
Toute idéologie si elle oublie l'homme en se mettant sur un piédestal est potentiellement dangereuse.
M'est avis que le Pape François ne tombera pas dans ce travers.

Cordialement.

Eric Zeltz

4.Posté par M.A le 17/03/2013 09:50
cher Eric Zeltz,

Je suis pour le mariage des homosexuels et pour l'adoption. Quelle horreur!!! donc selon vous je ferai partie des absurdes de ce pays???
Et si a mon tour je trouvais que l'absudité est de votre coté!!! mais trop respectueuse de la libérté, d'expression et de penser je ne le ferai pas!!!
Attendre d'un Pape de 76 ans qu'il donne sa bénédiction à ce sujet , alors là je crois que ça ne m'a jamais effleuré l'esprit, cependant , je prends le risque de vous choquer, je connais des catholiques pratiquants qui sont pour le mariage des homosexuels!!!
Je voudrais juste vous préciser que le premier chef de l'église Saint Pierre était marié!!
je crois bien que le Pape a l'époque ça n'existait pas ,mais c'était la même fonction.
En fait vous vous posez en donneur de leçons vis à vis de M Giacobbi et d'Antoine juste parce qu'ils ne pensent pas comme vous???

5.Posté par eric zeltz le 17/03/2013 16:32
Cher MA,

Vous ne m'avez pas compris ou pas lu ou mal lu. Je n'ai rien contre le fait que deux homosexuels décident de s'engager sur la durée à vivre ensemble: ça ne me regarde pas et de quel droit je m'opposerai à cela! C'est l'utilisation du terme "mariage" pour exprimer cet engagement que je trouve absurde: dans la langue française (et dans les autres aussi), on marie les complémentaires, mais pas les identiques. Excusez-moi d'être cru, mais qu'on le veuille ou non, le sexe mâle n'est pas fait pour se compléter avec le sexe mâle, ni le sexe femelle avec le sexe femelle. Le sexe mâle par contre s'unit à la perfection avec le sexe femelle. Ils ont été "étudiés pour", comme aurait dit l'illustre et regretté Fernand Raynaud. C'est pourquoi je proposai à Mr Giacobbi d'introduire d'autres termes: le "viriage" pour l'association de deux gays, et le "féminiage" pour celle de deux lesbiennes. Il y a d'ailleurs certainement plus poétique. Mais en tout cas, pas le mariage. La langue française est capable d'assez d'inventions pour introduire régulièrement de nouveaux termes, parfaitement adaptés aux nouvelles données du monde moderne. Par exemple on a introduit récemment le terme "se pacser" pour les gens qui choisissent ce nouveau type d'association que constitue le PACS. Pourquoi donc devrait-on s'obstiner à utiliser un terme parfaitement inadapté pour traduire l'association sur la durée et l'engagement à cela de deux personnes de mêmes sexes?
Maintenant, pour ce qui est du Pape François, je constate qu'il s 'est opposé dans son pays à l'introduction d'une loi similaire à celle du "mariage pour tous" chez nous. Certainement qu'il a mis en avant contre cela d'autres raisons, morales en particulier, que les raisons purement linguistiques et de bon sens que j'ai données. Mais finalement on se rejoint, car le contresens linguistique utilisé sciemment et politiquement est une escroquerie, et l'escroquerie n'est moralement pas acceptable, d'autant plus si elle vient de nos responsables politiques et législateurs.
Enfin, je ne fais la leçon ni à Mr Giacobbi, ni à Antoine, ni à vous-même. Je donne simplement mon point de vue argumenté, point de vue qui effectivement arrive à la même conclusion que celle d'un pape de 76 ans, déjà apprécié de tout le monde, catholiques ou pas, hormis pour quelques anticléricaux systématiques et carabinés.

6.Posté par eric zeltz le 17/03/2013 17:18
Chère MA (et non "Cher MA", vous conviendrez facilement que ce n'est pas pareil!)
Toutes mes excuses.

Cordialement.

Eric Zeltz


7.Posté par ALAIN le 29/09/2014 19:50
Eric, tu b'est plus celui que j'ai aimé il y a 47 ans !

8.Posté par alain son ex ami le 03/08/2016 18:47
Eric est un imposteur.

Nouveau commentaire :

Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives