Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Il fallait évidemment s'y attendre : la brillante initiative française d'envoyer une force d'interposition internationale au Darfour, composée d'ailleurs à 97% par l'armée française, a entraîné une réponse militaire du Soudan qui a armé une force « rebelle », dont le dirigeant est le neveu du Président Déby.

L'armée française qui se trouve au Tchad a reçu des instructions particulièrement complexes : protéger nos ressortissants, ce qui est la moindre des choses, offrir une assistance sanitaire à l'armée tchadienne, sans offrir le même service à l'autre partie, ce qui est déjà contestable, assurer la sécurité de la base d'hélicoptères de l'armée tchadienne et se livrer à des survols de dissuasion avec des avions de chasse,ce qui constitue une participation à la guerre.

De surcroît, ce n'est qu'un début puisque notre grand ministre de l'humanitaire, de la gaffe et de la repentance, a déclaré que la France irait plus loin si les Nations-Unies le lui demandaient, ce qui est totalement improbable ou même si l'Union africaine le suggérait plus ou moins.

Ainsi suffirait-il, non pas d'une résolution de l'ONU mais d'une simple suggestion de l'Union africaine pour nous entraîner à nouveau dans une guerre coloniale, comme récemment, avec les succès que l'on connaît, en Côte d'Ivoire.

Est-ce que quelqu'unposera un jour une question classique : Mais que sommes-nous allerfaire dans cette galère ?


Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 04/02/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives