Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Ministre par effraction ?
Monsieur François Baroin a une manière d'analyser les finances publiques toute aussi contestable que ses jugements péremptoires sur l'arrivée de la gauche au pouvoir en 1997.
Alors que le monde entier constate que la France qui empruntait à un taux à peine supérieur, de 0,5%, à celui de l'Allemagne, il y a encore quelques semaines, emprunte aujourd'hui à près de 2% au-dessus, notre ministre des finances se réjouit de ce que « les taux de titres que nous émettons sont identiques à ceux qui prévalaient en avril dernier ». Je ne sais pas comment ce monsieur fait ses comptes ou plutôt je m'inquiète de la manière dont il les fait puisque tous les analystes ont remarqué que l'adjudication de bons du Trésor à cinq ans qu'avait fait la France ces jours derniers s'était faite à des taux très supérieurs à ceux qui prévalaient un mois auparavant.
Sans doute M. Baroin compte-t-il mieux que tout le monde puisqu'il est le seul à voir une stabilité des taux d'emprunts publics français là où le reste de la planète voit une augmentation majeure et massive. Sans doute ai-je rêvé lorsque j'ai lu un communiqué des banques JP Morgan et Goldman Sachs indiquant qu'elles s'étaient débarrassées de tous les contrats de CDS (Collateralized default swap) adossés à des obligations publiques européennes pour un montant nominal de 5 000 milliards de dollars...
Quel est la légitimité d'un ministre des finances qui compte aussi mal ?
En s'emparant au dernier moment de la place de ministre des finances qui, semble-t-il, était dévolue à l'actuel ministre de l'agriculture, M. Baroin n'est-il pas devenu ministre par effraction ?

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 22/11/2011
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives