Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Les peuples seront d’autant plus respectueux et curieux les uns des autres qu’on leur aura permis de rester ce qu’ils sont.
Voici mon intervention lors d'un séminaire de l'UNESCO consacré à la diversité linguistique, le 18 septembre 2013, auquel participaient Boutros Boutros-Ghali, Ancien Secrétaire Général des Nations Unies, Zohra Chatterji, Secrétaire Générale, Ministère Indien du Textile, Mira Kamdar, auteur et chroniqueuse au Courrier international, Salikoko Mufwene, Professeur et Directeur Académique, Le Centre de l’Université de Chicago à Paris

akshara_seminar___french.pdf Akshara seminar - French.pdf  (2.01 Mo)
interventionunesco18_09_13.pdf InterventionUNESCO18.09.13.pdf  (56.88 Ko)


Commentaires (2) | Rédigé par Paul Giacobbi le 20/09/2013

Commentaires

1.Posté par Paul Giacobbi le 25/09/2013 09:55
Envoyé par Jean-Baptiste Raffalli :

"Cattiva" disait l'enfant ,en langue Corse ,à sa gouvernante qui le promenait dans les ruelles de la citadelle de Bastia .Nous sommes en 1803 ,"le siècle avait ...trois ans"et le petit Victor commençait à parler.
Oui,oui Victor Hugo puisque c'est de lui qu'il s'agit ,a parlé le corse avant de parler le français et,cette anecdote fut racontée par sa gouvernante ,qui était aussi "l'amie "du Général Hugo en poste à Bastia et à l'île d'Elbe.

2.Posté par zeltz le 29/09/2013 08:48
Victor Hugo a commencé en corse et a fini en espagnol. Sur le carnet où il consignait scrupuleusement ses innombrables conquêtes féminines, il termine par "una dos tres" ou "et de tres", je ne sais plus, un jour ou presque octogénaire il avait aligné trois filles à la suite dans son lit.

Nouveau commentaire :

Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives