Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Les élus d'en haut

12/02/2008

« Tête à claques » voulait être nommé à Neuilly par le prince et ne comprend toujours pas que les réticences de vulgaires citoyens puissent battre en brèche ce qu'il appelle «  sa légitimité ».

Dans le même ordre d'idée et dans le même genre de quartier, Pierre Lellouche considère que ce ne sont pas aux électeurs de désigner les élus mais à l'UMP et que par conséquent, il est légitime, n'en déplaise aux électeurs.

Etant personnellement un élu d'en bas, c'est-à-dire élu par les électeurs, parfaitement conscient de l'extrême fragilité de ma position, j'ai beaucoup de mal à comprendre ces gens qui prétendent tenir leur légitimité d'en haut, d'un parti ou d'un souverain, le peuple n'ayant pas voix au chapitre.

Même sous la monarchie absolue, le roi lui-même était sensé être choisi par ses pairs, les grands du royaume, et recherchait l'acclamation populaire qui confirmait sa légitimité.

Mais de nos jours, surtout dans les beaux quartiers, il semble que l'UMP ait décidé de se passer du suffrage universel.

A ce titre, ce qui est en train de se passer à Neuilly et dans le VIIIe arrondissement est réconfortant pour la démocratie qui constitue encore une valeur à droite comme à gauche et qui réunit les électeurs de tous bords qui détestent par dessus tout qu'on choisissent à leur place, en haut lieu, ceux qu'ils sont sensés élire.


Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 12/02/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives