Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
A la recherche des nouvelles clés du paradis qui sont désormais celles de la croissance, notre leader inspiré déclare qu'il ira la chercher avec les dents là où elle se trouve.

Soucieux avant tout de contribuer à la prospérité de mon pays, je lui suggère plutôt que d'aller mordre les mollets de Monsieur Trichet, lequel n'a jamais contribué à aucune croissance sinon à celle de ses prébendes, de rechercher la croissance là où elle se trouve, c'est-à-dire dans les pays qui atteignent ou dépassent 10% de croissance.

La plupart des commentateurs français imaginent que les pays émergents gagnent du terrain sur nous uniquement parce qu'ils ont des salaires très bas.

S'il en était ainsi, on se demande pourquoi cette concurrence et ce succès qui caractérisent la Chine et l'Inde n'existeraient pas au Mali, pays dans lequel les salaires ne sont pas franchement supérieurs à ceux de l'Inde et pourquoi l'Allemagne et la Suède, qui ont les salaires les plus élevés de la planète, ne sont pas les derniers exportateurs du globe.

Il me faut donc rappeler quelques réalités simples.

- Primo, s'agissant des industries qui concurrencent les nôtres, les pouvoirs d'achat des travailleurs indiens ou chinois sont beaucoup plus élevés que nous ne le croyons. Le pouvoir d'achat d'un informaticien indien qui travaille chez Wipro est probablement supérieur à celui de son homologue français. En revanche, la Roupie et le Renbinbi sont sous-évalués de 40%.

-Secundo, les économies émergentes disposent de plusieurs avantages réels. D'abord un marché intérieur en plein développement grâce à une distribution massive de pouvoir d'achat (il y a chaque mois 10 millions d'abonnés supplémentaires au téléphone mobile en Inde).
Ensuite, un appareil de formation technique colossal qui est vraiment la plus grande priorité, d'où les centaines de milliers d'ingénieurs formés chaque année en Inde et en Chine. S'ajoutent d'autres avantages comme un certain laxisme eu égard à l'environnement en Chine ou des procédures d'autorisation infiniment plus souples et réactives en Inde qu'en France où il faut quinze ans de procédure pour entamer la réalisation d'un grand ouvrage public.

- Tertio, ces pays disposent d'un capitalisme puissant, familial ou étatique, avec des empires industriels souvent dirigés par des champions du management qui, de surcroît, maîtrisent totalement leur capital et réinvestissent l'essentiel de leurs bénéfices. Notre capitalisme, avec des sociétés OPAbles, des managers salariés qui ont surtout fait leurs preuves dans des structures collectives et en passant des concours ne fait évidemment pas le poids face à ces prédateurs.

Je conseille donc plutôt que de tenter d'abaisser les salaires et conditions de travail des français au niveau du paysan chinois de prendre des mesures simples:

- investir au maximum dans la formation d'ingénieurs et techniciens, voire recourir massivement à l'immigration pour compenser nos faiblesses;
- encourager massivement le capitalisme familial ou étatique pour disposer de champions capables de résister aux géants chinois et indiens;
- recruter à la place de Monsieur Trichet un gouverneur à la retraite de la banque de Chine;
recréer un marché intérieur en acceptant pour la France une très forte immigration, ce qui aura aussi le double avantage de nous donner des cotisants pour nos retraites et de nous procurer une main d'oeuvre susceptible de travailler.

Ces conseils – recours à l'immigration, priorité à l'éducation et surtout à la formation technique, dévaluation massive et résurgence du capitalisme du passé –paraîtront provocateurs mais c'est là que se trouve la croissance, tout simplement parce que la réussite de ceux qui sont en train de nous battre repose sur ces méthodes.

Bon appétit de croissance, Monsieur le Président !




Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 17/09/2007
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives