Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
« Les accords de Schengen, perpétuel bouc-émissaire »
La proximité des élections conduit certains candidats à désigner des bouc-émissaires et, en particulier, l'Europe et les étrangers.
Ne reculant jamais devant la contradiction, le candidat président fustige François Hollande parce qu'il souhaite une nouvelle négociation du traité relatif à l'équilibre budgétaire, mais n'hésite pas, quant à lui, à dénoncer unilatéralement les accords de Schengen.
Le traité relatif à l'équilibre budgétaire n'est pas encore ratifié, ni par la France, ni par ses partenaires, il n'a jusque-là aucune valeur juridique. De surcroît, douze pays demandent officiellement qu'au-delà de la nécessaire rigueur budgétaire, une véritable politique de relance économique soit mise en place.
On voit bien que les choses ne sont pas figées dans ce domaine et que la négociation, même si François Hollande ne la demandait pas, serait de toute façon à l'ordre du jour des débats du Conseil européen.
En revanche, les accords de Schengen sont ratifiés et en vigueur depuis des années. Les remettre en cause pour de fausses raisons électoralistes, c'est porter atteinte au coeur même de l'Europe et c'est ce que dénonce une de ses meilleures spécialistes des droits de l'homme au niveau européen, Myriam Benlolo Carabot, dans une récente tribune publiée dans « Le Monde » dont je reprends ici le titre.
Comment dénoncerions-nous en pratique les accords de Schengen ? Où sont les douaniers de la frontière franco-belge qu'il faudra à nouveau affecter aux barrières d'ailleurs à reconstruire ?
Devra-t-on demander à Dany Boon de reconstituer une brigade d'acteurs pour mettre en scène ce ridicule remake ?
L'Europe, telle qu'elle est conçue depuis des années, est, à l'évidence dans l'impasse.
Il est juste de vouloir la réorienter dans le sens de la croissance économique, de l'équilibre social et de l'intérêt des peuples. Il est inadmissible de vouloir en faire le bouc-émissaire des fantasmes nationalistes les plus délirants.

Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 27/03/2012
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives