Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Les Météores de Christiane Taubira
Mon éminente collègue et amie Christiane Taubira vient de publier chez Flammarion « Mes météores, Combats politiques au long cours ».
Les métaphores contribuent grandement au charme d'une langue, éclairant tout un monde d'histoire, de moeurs ou de pratiques oubliées. Je conseille au lecteur de ce blog de s'intéresser aussi au dernier livre de Marc Fumaroli (Le livre des métaphores - Essai sur la mémoire de la langue française, Robert Laffont) où l'on apprend par exemple que l'expression « queue leu leu » n'est pas comme on pourrait le croire, comme je l'ai cru longtemps moi-même, tirée d'une manière enfantine de parler mais tout simplement du fait que les loups, du latin lupus, étaient, en vieux français appelés « leu », et que leur habitude de se déplacer en file a suscité cette métaphore, autrement dit « comme font les loups »...
On trouvera cependant dans la métaphore météorique de Christiane Taubira une justification lumineuse dans le fait que ses combats politiques sont effectivement toujours brillants, parfois éblouissants. Pourtant, le sort d'un météore est, en général, de disparaître complètement par la fusion que lui impose le frottement de l'atmosphère dans sa chute. De ce fait, dans la quasi totalité des cas, le météore n'a d'autre effet sur notre planète que de zébrer le ciel de nos nuits d'été.
Dans quelques cas heureusement exceptionnels, un morceau du météore suffisamment grand touche le sol et provoque une explosion, par dissipation instantanée de son énergie cinétique qui, lorsque le météore qui atteint le sol représente une masse importante, peut avoir des effets comparables à ceux d'une bombe atomique, d'où ces immenses cratères météoriques, d'où l'hypothèse scientifique selon laquelle l'une des grandes extinction de vie des espèces qu'a connu notre planète proviendrait de l'impact d'un météore de très grande taille sur notre sol.
A ce jour, les météores de Christiane Taubira se sont contentés d'illuminer le firmament des idées politiques sans que leur impact avec le sol de nos réalités ait jamais provoqué d'explosion ou de révolution...
Cependant, les géologues et les astronomes nous apprennent que les poussières météoriques qui s'abattent discrètement sur le sol de notre planète, représentent chaque année une sédimentation en dizaines de milliers de tonnes de telle sorte que ces combats répétés et météoriques que livrent brillamment une personnalité comme Christiane Taubira finiront bien à force par produire leur effet.
Ainsi, a-t-elle initié la reconnaissance par la France de son passé esclavagiste. Ceci est évidemment un argument que je lui soumettrai sans relâche jusqu' à la date limite de dépôt des candidatures afin qu'elle accepte, en se représentant aux élections législatives, de briller cinq ans encore dans le ciel malheureusement bien sombre de notre vie politique.

Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 17/04/2012
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives