Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

La méthode Coué

16/07/2013
La méthode Coué
Emile Coué (1857-1926) a publié un ouvrage intitulé « La maîtrise de soi-même par l’autosuggestion consciente ».
Outre que cette méthode est aujourd’hui abandonnée tout simplement parce qu’il a été démontré qu’elle n’avait pas de véritable vertu thérapeutique, il est assez surprenant d’entendre le président de la République la pratiquer pour lui-même devant les téléspectateurs français et de la proposer en quelque sorte auxdits téléspectateurs pour améliorer leur quotidien, en tout cas leur moral et peut-être les perspectives de notre économie nationale…
Nous sommes à la veille d’une nouvelle phase de la crise économique mondiale. Depuis 2007, les banques centrales pour lutter contre la crise ont créé une quantité de monnaie dans des proportions jamais atteintes dans l’histoire de l’économie. Les bilans des banques centrales ont triplé pendant cette période sans que cette création monétaire débridée n’ait contribué significativement à une reprise de la croissance économique.
En revanche, loin de lutter contre cette vague immense de folie spéculative qui nous submerge, cette création monétaire n’a fait que la renforcer.
Effrayés par les conséquences de leurs folies, les grands banquiers centraux se trouvent aujourd’hui face à un, dilemme : soit ils mettent fin immédiatement à ce que l’on appelle pudiquement des « pratiques non conventionnelles » et ce sevrage brutal provoquera une violente récession, soit ils continuent leur création monétaire illimitée et celle-ci renforcera encore les bulles spéculatives qui éclateront tôt ou tard provoquant une crise encore plus violente.
Que dans un tel contexte, que face à de telles perspectives, un chef d’Etat annonce la reprise au motif qu’il y aurait un frémissement de la consommation ou de la production industrielle, me paraît à tout le moins préoccupant.
Que restera-t-il de cette phrase imprudente quand nous serons touchés par la prochaine vague de crises financières ?

Commentaires (3) | Rédigé par Paul Giacobbi le 16/07/2013
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives