Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

La dentellière

23/09/2009
La dentellière

La ministre de l'économie, Madame Lagarde a estimé que l'harmonisation des points de vue entre pays membres du G20 demandait un travail de dentelle.

Il me semble que l'image n'est pas tellement appropriée dans la mesure où, comme le dit Madame Lagarde elle-même, sur au moins trois questions essentielles (les bonus, les paradis fiscaux et les règles comptables) les divergences entre l'Europe et les Etats-Unis sont tout à fait considérables.

J'ajoute que les américains souhaitent une recapitalisation des banques à un niveau très supérieur à ce qui est aujourd'hui requis au titre du ratio de Bâle.

Sans revenir sur le débat théorique et pratique de cette affaire cruciale, il est évident que si nous acceptions la proposition des américains, il en résultera pour les banques européennes un considérable besoin de recapitalisation et comme elles auront du mal à trouver du capital, elles réduiront encore plus leurs prêts qu'elles ne le font aujourd'hui.

Un autre sujet essentiel sera abordé par les Etats-Unis au cours du G20 : les déséquilibres structurels de balances de paiements courants. Il s'agit essentiellement d'un débat entre la Chine et les Etats-Unis consistant à mettre fin à une situation dans laquelle, comme le disait un américain : « Ils nous vendent de la camelote et nous les payons avec de la fausse monnaie ».

Je crois donc sincèrement que l'image de la dentellière est inappropriée, néanmoins comme la dentellière de Vermeer est un des fleurons du musée du Louvre, je vous en offre une image.

Je signale que dans ce tableau de très petit format il existe cependant une très remarquable perspective dont le point central est très précisément le noeud de fil qu'est en train de réaliser la dentellière, les doigts de celle-ci matérialisant les lignes de perspective ainsi que deux fils tendus entre les bobines et l'ouvrage.

Malgré sa petite taille (24x21cm), ce Vermeer dont l'authenticité ne fait absolument aucun doute est un des plus beaux, l'un des mieux composés et nous espérons tous que le travail du G20 sera aussi concentré, aussi fructueux que ce chef-d'oeuvre de la peinture hollandaise...




Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 23/09/2009
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives