Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
La polémique qui fait rage-le mot est juste- sur les propos de Brice Hortefeux va me rendre extrèmement prudent désormais. Ainsi il y a quelques jours lors d'un buffet on m'a demandé quel vin je souhaitais et j'ai eu l'imprudence de répondre "je préfère le blanc"!
Si cette scène avait été filmée et que l'on avait joint celà à des images d'une personne de couleur présente il aurait été facile d'interpréter mes propos et de me reprocher d'être raciste.
Je serais donc prudent à l'avenir.
Ceci étant je suis plus souvent, directement ou indirectement le sujet de propos racistes que suspect d'en tenir. Etant corse je dois subir plus souvent que l'on ne croit ces phrases accusatrices qui commencent par "vous les corses..." et qui vous accuse d'à peu près tous les vices, en concluant d'ailleurs par une excuse du style "tu es une exception..." Et si par hasard je réponds l'autre insiste en ajoutant qu'en plus de tous leurs travers les corses sont susceptibles!
Etant marié à une indienne, j'ai subi toute la sottise des préjugés que le français ne peut s'empêcher de sortir à propos de ce pays: les castes, la misère et bien sur la non violence et la spiritualité. Mais quand mes enfants étaient plus jeunes dans la cour de l'école ils étaient sans nuance catalogués "bougnouls" ce qui désigne je crois tout étranger du Sud. Au moins cette épreuve les a-elle prémunis de tout comportement raciste et leur a-elle fait prendre conscience de la blessure des mots.
Il y a un an un sénateur que je ne connaissais pas et qui ne gagne pas à être connu, m'a dit devant des collègues britanniques que je n'étais pas vraiment français parce que corse. Il a eu droit en réponse à quelques rappels, en anglais, pour que nos amis n'en perde rien, dont il se souviendra je crois longtemps et qui ont permis à l'assistance de comprendre que si le racisme ordinaire existait en France, il arrivait aussi que l'on sache y répondre.
Brice Hortefeux n'est pas raciste mais il a eu tort de faire une plaisanterie dont je ne suis pas du tout certain qu'elle visait un militant d'origine arabe. Cette polémique est ridicule, et il vaudrait mieux se placer sur un plan politique sèrieux pour parler du racisme et de l'immigration ou plus généralement des valeurs de la République. Un jour viendra je l'espère où la presse française, qui n'est pas un modèle d'absence de préjugés, saura traiter les sujets les plus importants avec rigueur et honnêteté. 

Commentaires (4) | Rédigé par Paul Giacobbi le 12/09/2009
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives