Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Le billet vert a représenté pendant plus d'un demi siècle une valeur mythique.

Symbole de prospérité et de sécurité, valeur refuge, voire espace de bonheur, sa couleur évoquait parfois les verts pâturage arrosés d'eau pure...

A l'inverse, ce vert d'acier, cette couleur infernale, pouvait aussi évoquer la puissance maléfique, celle des services secret et des grandes manipulations internationales dont on croyait entrevoir les sordides manifestations jusqu'au fin fond de ces zones tropicales, de ces « enfers verts », lieux privilégiés des agissements de la sournoise CIA ou des redoutables « marines ».

Nous n'en sommes plus là car le mythe du billet vert, de ses vertus et de ses nuisances, est en train de voler en éclat à mesure que sa valeur se déprécie et que la confiance que le monde avait en lui s'évanouit chaque jour plus.

Malgré la déflation, le Trésor public américain jusque là considéré comme la valeur la plus sûre du monde, doit désormais se résoudre à emprunter à long terme, c'est-à-dire à trente ans, à plus de 5%.

Je ne ressens personnellement aucune peine à observer le déclin de cet ange ou de ce démon mais je suis inquiet à l'idée qu'il pourrait tous nous entraîner dans sa chute.



Qu'elle était verte ma monnaie, mais malgré sa décoloration brutale, nulle doute qu'elle nous en fera encore voir de toutes les couleurs et, en particulier, des vertes et des pas mûres !


Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 02/06/2009
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives