Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Hommages au roi

05/02/2015
Hommages au roi
La coutume islamique voulant que l’on enterre très vite les morts, les chefs d’Etat étrangers n’ont pas pu se rendre à ses funérailles qui, dit-on, selon la règle wahhabite se sont déroulées dans une grande simplicité.
Cependant, dans les jours qui ont suivi sa disparition, les dirigeants du monde entiers se sont, les uns après les autres, déplacés en Arabie Saoudite.
Le président des Etats-Unis, le président de la République française, le Roi d’Espagne, le Premier ministre britannique, le président de Turquie, le Premier ministre du Pakistan et tant d’autres qu’il serait fastidieux de citer, se sont rendus à Ryad pour présenter leurs condoléances.
Ces déplacements, finalement assez exceptionnels, sont une indication sur l’importance économique, financière et géopolitique de l’Arabie Saoudite qui passe dans la préoccupation des chefs d’Etat bien avant les droits de l’homme et autres considérations futiles.
La directrice générale du FMI est même allée jusqu’à vanter la manière très discrète de défendre les droits des femmes du défunt monarque !
L’histoire de la formation du royaume d’Arabie Saoudite est fascinante. Le roi Ibn Séoud, parti de peu puisque le modeste Etat saoudien, qui remontait au milieu du XVIIIème siècle, avait échappé à sa famille, a su, les armes à la main, constituer, bien au-delà des possessions familiales, un véritable royaume sur l’essentiel de la péninsule arabique.
Le pétrole, la puissance et l’argent qu’il procure, ne sont venus qu’après. Le roi Ibn Séoud devait également lutter contre les britanniques qui voulaient que ce royaume revienne à la dynastie hachémite, descendante du prophète, comme l’avait imaginé et promis le légendaire Lawrence.
Ce n’est sans doute pas à ce passé glorieux que les chefs d’Etat sont venus rendre hommage mais il n’est pas inutile de le rappeler brièvement.


Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 05/02/2015
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives