Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
« Graecia capta ferum victorem cepit »
Ainsi disait Horace en remarquant que la Grèce, vaincue par l'armée romaine, n'en avait pas moins imposé sa culture et sa langue à ses vainqueurs ou tout au moins à l'élite romaine, tandis qu'elle avait introduit le goût des arts dans le Latium agricole (« et artis intulit agresti latio »)...
Espérons, en ce jour où les nouvelles légions de la domination financière, c'est-à-dire la BCE (Banque Centrale Européenne), l'Allemagne et le Fonds Monétaire International, mettent au pain sec et à l'eau le peuple grec désormais réduit à subir la férule de ces autorités redoutables, que les ferments de culture révolutionnaire qui semblent par réaction se développer en Grèce ne finissent par envahir et submerger tous les peuples de l'Europe.
Ou peut-être devrions-nous espérer, à tout le moins, que l'on impose aux banques - envers lesquelles on est tellement plus généreux qu'envers la Grèce - au moins un minimum de rigueur et de transparence : c'était le sens de ma question au gouvernement hier.

Commentaires (2) | Rédigé par Paul Giacobbi le 09/02/2012

Commentaires

1.Posté par Antoine le 12/02/2012 10:57
monsieur le député, n'avez vous pas été déçu d'entendre une nullité en économie vous répondre ?
ce ministre a obtenu son poste "par effraction" ,au chantage .
il y a une question simple que j'aimerais entendre poser lors de ces séances de questions ;
" monsieur le premier ministre, votre majorité , votre gouvernement , et le président de la république se targuent d'efficacité face à la "crise".
par quels chemin de pensée politique avez vous permis qu'une ministre des finances hautement efficace selon vos affirmations parte au FMI ,non sans faire le tour du monde aux frais de la république pour convenance personnelle , laissant les finances du pays à un ministre dont les compétences en économie sont reconnues par tous les Européens comme nulles ?
that is the question .

2.Posté par Landais Joël le 29/12/2015 20:06
Bravo !
Ce n'est pas souvent qu'on entend les "politiques" soutenir la Grèce (qui hélas s'enfonce de plus en plus dans la misère).
Espérons, espérons, espérons…
J'ai d'ailleurs écrit un petit conte "philosophique" à ce sujet (voir ci-dessus)

Nouveau commentaire :

Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives