Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Génocide culturel, exception culturelle…
Je reçois une invitation d’une fondation « Res publica » sur le thème de l’exception culturelle à l’invitation d’un certain Jean-Pierre Chevènement.
Je n’irai pas pour deux raisons. La première est que je ne crois ni aux quotas ni aux règlements, encore moins aux exceptions dans le domaine culturel.
La seconde est que je suis un modéré qui réfute toute forme d’extrémisme et de fanatisme.
Je défends la langue et la culture corse, souhaitant la ratification par la France de la Charte européenne des langues minoritaires et militant surtout pour que notre Constitution rende possible une forme d’officialisation de nos langues régionales.
Pour autant, je ne saurais admettre l’opinion excessive voire fanatique de ce Monsieur Jean-Pierre Chevènement quand il écrivait dans son livre « Le vieux, la crise, le neuf » : « C’est un fait que l’Etat-nation en France s’est constitué au fil des siècles par une suite de génocides culturels dont nous prenons seulement aujourd’hui la mesure… ».
Même si ceci a été écrit en 1974 par le monsieur en question et qu’il y a donc prescription, je le considère comme injuste et excessif. Jamais, lors des débats de l’Assemblée de Corse, à ma connaissance, on est allé si loin et si brutalement dans la critique de l’histoire des relations parfois difficiles entre la nation française et la région corse.
Je laisserai donc ce monsieur à ces excès et à ses revirements – car on me dit qu’aujourd’hui il serait plutôt dans l’excès inverse – et je m’en tiendrai sur ces sujets difficiles aux positions modérées et réfléchies de l’Assemblée de Corse.

Commentaires (3) | Rédigé par Paul Giacobbi le 11/10/2013
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives