Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Extrait du débat sur l'article 4 du projet de loi Santé relatif au message sanitaire obligatoire sur la consommation excessive d'alcool, 1er avril 2015.


M. Paul Giacobbi : Évidemment, madame la ministre, je ne saurais résister, face à ce florilège des terroirs de France, à la tentation d’y mêler rapidement le mien. La Corse est aussi un producteur avec différents terroirs.

Plus sérieusement, encore que l’avenir d’une filière ait de l’importance, il y a d’abord de la confusion. Un grand médecin, le professeur Jean Bernard, qui a été le pionnier de l’hématologie au niveau international et avait écrit un livre admirable, Le sang et l’histoire, avait rédigé un rapport sur la consommation de vin fondé sur l’idée que la consommation de vin, du moment qu’il s’agissait de vin de qualité, participait de la culture et n’altérait pas la santé. Je vous invite à relire ses livres.

Il y a par ailleurs une contradiction évidente. Nous passons notre temps à vouloir promouvoir nos produits, leur excellence, y compris le vin, et le ministère des affaires étrangères, M. Piron l’a souligné, participe de cette promotion. Nous revendiquons une reconnaissance internationale, et sur nos tables ministérielles et présidentielle, on trouve les meilleurs vins, même lorsque nous avons des hôtes musulmans.

Aujourd’hui, madame la ministre, je crois comprendre que, face aux excès de certains membres de la commission, vous êtes dans la renonciation. Je m’en réjouis. Pour autant, nous ne vous donnerons pas l’absolution si facilement. La renonciation ne suffit pas, il faudra une certaine confession. Je n’ai pas parlé de contrition, encore que cela ne serait pas mal. Que les choses soient claires et nettes, et nous vous donnerons la complète absolution. (Rires et applaudissements sur de nombreux bancs des groupes UMP et UDI.)

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 02/04/2015

Commentaires

1.Posté par Brynhild La Valkyrie le 02/04/2015 19:52
Monsieur le Député,

A votre humeur joyeuse et détendue on voit que vous ignorez les drames qui se jouent actuellement en Corse alors permettez-moi de porter à votre connaissance que l'ile est dévastée. Il y a eu un tsunami suivi d'une violente tempête de vent où le libeccio, la tramontane et le sirocco ont soufflé en même temps et puis le ciel a déversé toutes les larmes de ses nuages sur notre chère Cursichella et ainsi notre belle Kalliste est saccagée du sud au nord et seul Dieu, s'il y consent, pourra ramener un peu de sérénité et tenter de réparer les dommages qui, je l'espère, façon de parler, ne seront pas irréversibles.

Alors, de grâce transportez-vous jusqu'à Bastia et faites dire une messe à Notre Dame de Lourdes à l'occasion de la Semaine sainte pour demander à l’Éternel de sauver, une fois de plus, son ile préférée et son peuple élu.

Votre très dévouée.

.

Nouveau commentaire :

Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives