Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Je parle en connaissance de cause ayant constaté, lors du débat sur la charte de l'environnement, la faiblesse du raisonnement de Madame Kosciusko-Morizet, la confusion de sa pensée et son incapacité à répondre sur des points précis, par exemple, sur la portée réelle du principe de précaution. cette confusion a des conséquences concrètes aujourd'hui : la Constitution française ayant reconnu le principe de précaution, celui-ci n'a aucune conséquence pratique et ne permet même pas une application dans le domaine des OGM !

Je veux bien croire à son esprit contestataire mais enfin lorsqu'elle a dû choisir entre cet esprit-là et le confort de son ministère, elle n'a pas hésité un instant.

S'agissant des structures d'urgence, le Conseil général de Haute-Corse, à la demande des conseillers généraux du Fium'Orbu et de Ghisoni, a délibéré à l'unanimité sur la situation de l'urgence médicale en Plaine orientale sud. L'agence régionale de l'hospitalisation prétend qu'il n'y a pas de problème et nous prétendons le contraire avec les médecins, d'ailleurs très peu nombreux dans cette micro-région. Ce que nous demandons a minima, c'est une structure médicale d'urgence mobile qui puisse au moins, avec l'aide des médecins libéraux, porter les premiers secours et faire le tri entre les situations d'urgence et celles qui peuvent être traitées sans difficultés et sans risques dans le cadre de la permanence des soins.

Je ne suis pas opposé à l'idée de regrouper les hôpitaux en communauté hospitalière mais il faut arriver à une correcte égalité de l'ensemble du territoire en matière d'urgence et de permanence des soins. La plus mauvais situation à cet égard se trouve pour la Haute-Corse en Plaine orientale sud, alors même que généralement la Balagne, le Centre Corse ainsi que l'agglomération bastiaise sont en définitive mieux pris en compte.

Je pense que cette question doit être traitée plutôt localement même s'il ne serait pas inutile de la citer comme exemple dans le débat national. J'ai saisi l'ARH depuis longtemps de la question et je compte effectivement intervenir sur ce point dans le cadre du débat sur la réforme hospitalière.


Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 17/04/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives