Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

En avoir ou pas

30/01/2008

La rencontre entre M. Mittal et M. Sarkozy est parfaitement inégale. L'un est à la tête d'une société qui réalise un chiffre d'affaires de 90 milliards de dollars et un bénéfice de l'ordre de 7%. Il bénéficie de la garantie absolue d'une majorité parmi ceux qui l'élisent président puisqu'il détient lui-même les droits de vote à concurrence de moitié.


L'autre a été élu à 53% mais quelques mois après cette élection, il ne satisfait plus que 45% et encore de ses électeurs, tandis que l'entreprise qu'il gère est affectée d'un déficit d'au moins 20%, d'un endettement colossal et, s'il fallait passer toutes les provisions comptables qu'imposent les commissaires aux comptes à Mittal, la République française irait directement au tribunal de commerce.


Conclusion : il ressort de ce dialogue courtois que Mittal fera exactement ce qu'il avait indiqué : il fermera l 'usine, il reclassera l'intégralité du personnel, et il continuera de penser que les hommes politiques sont comme l'acier : à condition deles chauffer un tout petit peu, on arrive à les laminer au point de les transformer en tôle mince.



Commentaires (0) | Rédigé par Paul Giacobbi le 30/01/2008
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives