Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Extrait du débat sur l'article 2 du projet de loi constitutionnelle sur la protection de la nation, séance du 8 février 2016


Monsieur le président, bien des choses ont été dites, parfois bien
mal énoncées, et souvent pas très bien conçues.
Pour ce qui est de l’article 2, deux versions du Gouvernement se sont, c’est vrai,
succédé : celle du Président de la République à Versailles, qui est celle du texte initial du
Gouvernement, en vertu duquel on ne peut déchoir que les binationaux, et celle d’un
amendement du Gouvernement qui permettrait, en théorie du moins, de déchoir ceux
qui n’ont que la nationalité française. Comprenne qui voudra.
Si l’on ajoute à cette version II les perspectives incertaines de ratification ultérieure d’une
convention signée sous le Général de Gaulle quand j’avais quatre ans, c’est évidemment
encore moins clair.
À ce jour, et cette nuit, les choses restent difficiles à comprendre.
Cependant, le sujet est en premier lieu trop sérieux pour laisser place à l’ironie ou aux
raisonnements spécieux. Ensuite, j’appartiens à une famille où l’on a refusé les pleins
pouvoirs au Maréchal Pétain, de par mon grand-père d’abord, puis de par mon père qui
fut condamné à mort par contumace pour terrorisme, en vertu de ces pleins pouvoirs.
Il reste aussi la loyauté. Celle que l’on doit au chef de l’État et à un Gouvernement. La
mienne a été récemment mise à rude épreuve. Elle en sort renforcée car un Républicain
ne peut se déterminer pour des raisons partielles, régionales ou personnelles.
Surtout, il y a la loyauté que l’on doit à son pays, la France. Je ferai donc tout ce qui est
en mon pouvoir pour que cette révision voie le jour et je voterai l’article 2. Je m’exprime
en mon nom personnel.

Commentaires (1) | Rédigé par Paul Giacobbi le 09/02/2016

Commentaires

1.Posté par M.A le 15/02/2016 11:39
Comme vous avez raison de parler de loyauté, cette loyauté qui vous a fait défaut, aux élections régionales, de la part de toute la gauche .Je dis bien de toute la gauche mais en particulier de la candidate du PS locale , avec son score microscopique s 'est payé le luxe de ne pas donner de consigne de vote.
serait ce a comprendre qu'on préfère ses propres ambitions personnelles au bien commun.Faire de la politique pour soi ce n'est pas faire de la politique et voilà comment la Corse se trouve entre les mains de 2 individus, que personnellement je n'aurais pas souhaité bien sure je n 'engage que moi.

Nouveau commentaire :

Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives