Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Congratulations and good luck !
Madame Lagarde a été nommée au FMI et je me suis permis de la féliciter à peu près en ces termes.
La crise économique et financière repart avec la nouvelle crise immobilière américaine et celle des finances publiques aux Etats-Unis à côté de laquelle les difficultés de la République hellénique ne sont qu'un incident mineur. Même si j'ai souvent reproché à Madame Lagarde son manque de perspectives face à la crise économique voire son obstination à nier, entre 2007 et 2009, que celle-ci allait bouleverser la France, même si je lui reproche encore de proclamer bien imprudemment que la crise est terminée, elle n'en a pas moins de grande qualités charismatiques et une remarquable aptitude à la négociation internationale.
J'imagine que les professeurs Carstens, Fischer ou Ahluwalia ont pu être surpris, en tant qu'économistes reconnus, issus des plus prestigieuses facultés économiques de la planète, de se voir préférer une avocate, certes remarquable, qui n'a aucune qualification académique dans la science économique.
Ceci étant, d'autres grands professeurs d'économie ont été incapables de voir venir la crise et se sont souvent réfugiés dans un conformisme qui les faisait croire à la magie de la manipulation des taux d'intérêt directeurs des banques centrales pour amortir toute crise et nous maintenir éternellement sur la voie de la croissance.
Peut-être finalement est-ce que la conduite de l'économie est une affaire trop sérieuse pour être confiée aux économistes mais ce n'est pas sans raison sans doute que l'on semble préférer aujourd'hui les avocats comme Madame Lagarde ou Robert Zoellick, président de la Banque mondiale, tandis que M. Peter Diamond a été écarté d'un poste d'administrateur de la banque centrale américaine en raison de son « incompétence » par la majorité républicaine du Sénat alors même qu'il s'est vu attribuer le prix d'économie en souvenir d'Alfred Nobel en 2010...
Bonne chance et félicitations à Madame Lagarde en espérant qu'elle aura le temps de passer encore des vacances, sans doute bien courtes à Bonifacio.


Commentaires (2) | Rédigé par Paul Giacobbi le 29/06/2011
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives