Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
On savait déjà que le gouvernement était sur le plan économique et financier brouillé avec les chiffres.
 
Depuis quatre ans, on nous promet une croissance à 2,5% quand elle ne dépasse guère 1,5%.
 
On connaît par ailleurs l’art consommé de Nicolas Sarkozy pour mettre en avant les résultats de sa politique de sécurité s’appuyant sur de mystérieuses statistiques puisque même celles du ministère de l’intérieur témoignent d’une augmentation considérable ces dernières années des attaques contre les personnes en France.
 
Mais répondant à l’une de mes questions à l’Assemblée nationale, le ministre de l’intérieur a dit, s’agissant de la Corse, qu’il y avait eu je cite : «  entre 1997 et 2001, 926 attentats et qu’il y en avait eu un tiers de moins en 2004 et 2005.
 
Remarquons d’abord que si, d’après Nicolas Sarkozy, il y aurait eu 926 attentats entre 1997 et 2001 en Corse, d’après le ministère de l’intérieur, il n’y en aurait eu que 857.
 
Ce n’est pas très grave puisque, de toute façon, tous ces chiffres sont probablement faux, mais on observera une incapacité à la stabilité dans le mensonge.
 
Mais il est surprenant d’entendre le ministre faire une comparaison avec les deux années 2004 et 2005. Selon le ministère de l’intérieur lui-même, il y aurait eu 215 attentats en 2004 et au moins 300 en 2005. Ce qui fait que, en deux ans, il y a eu plus de 500 attentats en Corse alors qu’il y en avait eu 926 en cinq ans sous le précédent gouvernement, ou  857 si l’on prend les chiffres du ministère de l’intérieur, soit environ 170 par an, c’est-à-dire bien moins en moyenne qu’il n’y en a eu en 2004-2005.
 
La vérité est que si l’on compare réellement les périodes, ce n’est pas une diminution de 35% que l’on observe mais une augmentation de 50%.
 
Ce qui est surprenant, ce n’est pas que Nicolas Sarkozy mente une fois de plus sur les chiffres de la sécurité, nous le constatons tous les jours. Ce qui est surprenant, c’est qu’il mente de manière aussi visible et aussi maladroite. Il nous avait habitué, dans le domaine financier comme dans le domaine sécuritaire à des mensonges beaucoup plus sophistiqués.

Commentaires (3) | Rédigé par Paul Giacobbi le 30/05/2006
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives