Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   
Bis repetita non placent
La passion électorale entraîne parfois un candidat très au-delà du raisonnable.
Ainsi, après la censure par le conseil constitutionnel de la loi électorale relative à la répression des opinions sur le génocide arménien, Nicolas Sarkozy demande une nouvelle loi... afin de maintenir sa supposée popularité dans la communauté française d'origine arménienne.
C'est véritablement lamentable.
C'est se moquer de la communauté arménienne, de la mémoire de la tragédie de leur peuple que de vouloir, la veille d'une élection inscrire l'histoire dans la loi et réprimer toute opinion qui ne serait pas parfaitement conforme. La loi, telle qu'elle est, permet de réprimer les injures contre les peuples sans qu'il soit besoin de censurer le délit d'opinion et surtout de satisfaire cette obsession de Nicolas Sarkozy contre la Turquie à cause de laquelle ce pays qui était déjà l'allié de la France sous le roi François Ier, qui a longtemps été l'un des plus francophiles d'Europe est devenu la cible de tous nos sarcasmes, je n'ose pas dire notre tête de …
Très sensible aux questions de génocide au point de m'indigner de toute récupération électorale, trop respectueux de l'histoire pour qu'elle fût confisquée par un législateur mal inspiré, trop épris de liberté pour admettre que la loi puisse dicter nos opinions dès lors qu'elles ne troublent pas l'ordre public, j'ai bien entendu avec cent cinquante autres parlementaires de tous bords signé le recours au Conseil constitutionnel.

Commentaires (2) | Rédigé par Paul Giacobbi le 29/02/2012
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives