Blog de Paul Giacobbi - Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse

Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Conseiller à l'Assemblée de Corse


   

Amistad

04/01/2011
En 1841, la Cour suprême des Etats-Unis eut à juger du sort de plusieurs personnes capturées en Afrique puis réduites à l'esclavage en violation du droit américain et du droit international qui interdisait la traite des esclaves.
Les Etats-Unis interdisaient la traite mais autorisaient dans certains de leurs Etats la perpétuation de l'esclavage et ces malheureux furent défendus devant la Cour suprême des Etats-Unis par John Quincy Adams, ancien président des Etats-Unis, juriste d'exception dont le talent, malgré son âge, a permis la libération immédiate.
La plaidoirie de John Quincy Adams est considérée, à juste titre, comme une des meilleures de l'histoire, comme un élément important du droit américain et aussi comme un remarquable exemple d'éloquence.
Un film récent de Steven Spielberg a rappelé cette affaire et la plaidoirie y est assez bien résumée à ceci près qu'elle a duré trois jours dans les faits et cinq minutes dans le film.
Dans ces temps où le droit est parfois bafoué, cette histoire est une leçon encore utile. Je vous engage à voir ou revoir ce film, voire si vous avez le temps à lire au moins quelques extraits de la plaidoirie (http://www.law.umkc.edu/faculty/projects/ftrials/amistad/adamsarg.html).

Commentaires (3) | Rédigé par Paul Giacobbi le 04/01/2011
Paul Giacobbi - Photo officielle

Consultez le blog de Paul Giacobbi sur votre mobile !


Les dernières notes
Communiqué 20/02/2017
Pace e Salute ! 10/01/2017
Toutes les archives